LE DÉSENVOÛTEMENT

Le désenvoûtement est un rituel basique, très simple, efficace et qui ne demande pas un investissement pécuniaire trop important. Cependant il est d’utilité de préciser que le désenvoûtement présente la particularité de n’être que curatif et non préventif à contrario du contre-envoûtement.

L’office pour être efficace doit être effectuée par un opérateur endurci et formé avec la participation du sujet. Sa présence est indispensable car l’action agit au niveau énergétique et nécessite que le patient participe activement.

L’office centrale est de courte durée et en général ne dépasse pas la demi heure. Ce type de rituel est comparable à un exorcisme, à la seule différence que cette procédure appartient au domaine de la magick et n’implique en rien l’utilisation ou le concours d’un égrégore religieux.

L’exorcisme est une opération sur des entités démoniaques, le désenvoûtement est une opération destinée à combattre un travail d’origine sorcière, ou magique. Il ne s’agit pas des mêmes causes, c’est pourquoi un exorcisme ne peut apporter aucune aide en matière de désenvoûtement.

Dans le cadre d’un désenvoûtement (ou dégagement), l’opérateur donnera un certain nombre de conseils qu’il convient de respecter, ceux-ci sont d’ailleurs valables pour les opérations majeures de contre-envoûtement.

Il est préférable dans la journée précédant la cérémonie de s’abstenir de consommer de la viande, en particulier de la viande de porc. Non pour des raisons religieuses, mais plus prosaïquement pour des raisons énergétiques et de digestion. L’idéal est que le patient se contente de repas léger (fruits, légumes, salades, éventuellement œuf ou un peu de poisson, pas d’alcool ni de vin. Si le consultant est une femme, il est préférable que le rituel se déroule en dehors des périodes de règles (au moins trois jours avant ou après). Ce conseil est également valable pour une opératrice, sous peine de perturber le rituel et de le rendre dangereux pour la consultante ou l’officiante (même si il s’agit de l’assistante d’un praticien)

Les vêtements ont également une grande importance. La procédure de dégagement, désenvoûtement et contre -envoûtement, outre l’aspect magique, de ces opérations est en relation avec les systèmes énergétiques subtils qui gouvernent l’ensemble du corps. On comprend l’importance des vêtements qui ont la particularité de modifier parfois considérablement le rayonnement d’un individu, soit en l’absorbant, en le bloquant ou en le perturbant d’une manière imprévisible. Ces perturbations sont souvent occasionnées par les vêtements en fibre synthétiques, isolantes et souvent électrostatiques. Certaines tenues vestimentaires isolent le corps et bloquent la circulation énergétique au niveau des centres vitaux et des chakras, perturbant gravement l’économie, l’échange et la circulation des énergies naturelles. Il convient d’éviter absolument le tergal, nylon , acrylique et d’une manière générale toutes les fibres non naturelles, en particulier au niveau des sous-vêtements.

Dans le cadre d’un rituel de désenvoûtement, de contre-envoûtement et dans toutes les cérémonies de ce type, l’opérateur comme le participants, devront revêtir des tenues ample, en coton, en laine ou en toile de lin. À l’origine la tenue la plus conforme était la nudité, sans aller jusque-là, on pourra s’habiller avec des tee-shirt ou des vêtements de coton léger.  On évitera également la présence de sous-vêtements, de ceinture et d’objets métalliques qui dispersent les énergies (bijoux, bracelets, collier, montres etc.).

Un rituel de désenvoûtement demande un certain recueillement, et l’opérateur demandera au consultant de se mettre dans un état de relaxation et de demeurer silencieux.

L’opération de désenvoûtement demande parfois plusieurs séances, pour lesquelles la présence du consultant est requise à défaut de charge de substitution. il convient de ne pas s’inquiéter si le nombre de séances est important, cela ne signifie pas que l’opération n’a pas réussi, mais plus simplement qu’il existe des « strates » plus anciens qu’il convient de nettoyer au fur et à mesure de la progression du travail.

Le désenvoûtement est une opération de dégagement, qui ne vous assure aucune protection ultérieure! Si la source de nuisances persiste ou que vos adversaires recommencent une nouvelle procédure à votre encontre,  un nouvel envoûtement se profile, et à court terme le problème se présentera de nouveau. Ce problème de renouvellement, également valable pour l’exorcisme, implique la nécessité de devoir recommencer l’opération à chaque fois qu’il y a une nouvelle nuisance. C’est une des raisons pour laquelle cette technique est de moins en moins utilisée malgré l’avantage de ne nécessiter d’aucune préparation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s