LES POUDRES VAUDOU?

« Bonjour Monsieur Le sorcier Vaudou, je veux pas faire de rituel, ni contacter vos esprits, et je sais que beaucoup d’arnaque se font sur le vaudou, d’ailleurs est ce que le vaudou ça marche? on n’en sais rien en fait!!! mais je voudrai une poudre (ça je sais que ça marche) pour que ma collègue de bureau tombe éperdument amoureuse de moi! »

five-finger-grass-largeLorsque j’ai reçu cette question elle m’a interpellé. Cette phrase, en effet, emplie de contradictions et de fantasmes est en soi la réalité de ce qui circule sur internet. Des fausses informations, des propos contradictoires, des rêves que l’on vend sans scrupule. Le postulat est le suivant je veux que ma collègue de bureau tombe amoureux de moi, trouvez-moi la poudre adéquate.

D’aucuns sur la toile usent et abusent de la crédulité des demandeurs. Car se procurer des poudres et des bains Vodou, oui tout le monde peut en trouver et avec une facilité déconcertante.

Des poudres, bleues, jaunes rouges, des lotions aux fragrances ordinaires que l’ont peut acquérir pour quelques euros, que l’on utilise comme un produit de consommation courante sans pour autant avoir la nécessité de croire en ce que l’on fait.

Des poudres avec mode d’emploi délivrées par des commerçants qui in fine n’ont rien à voir de près ou de loin avec le vodou, et surtout des plate formes certes attractives de par leur design et surtout par les prix proposés mais qui vendent pour reprendre une expression ancienne des « poudres de perlimpinpin ». Des poudres vendues par des commerçants dont les fournisseurs n’ont rien à voir de près ou de loin avec le vodou et qui affirmeront que l’utilisation de ces matériaux n’est simplement qu’une forme d’auto suggestion pour l’acquéreur. Doit-on jeter la pierre sur ce type de commerce qui vend du rêve ? Suis-je habilité à avoir un jugement ? Sans nul doute. Mais, faire la chasse aux sorcières n’est en rien ce que je suis. J’aimerais simplement expliquer ce que sont les réelles poudres, ce que sont les authentiques bains et lotions que nous fabriquons, nous serviteurs des esprits : Bòkò, houngan, mambo, docteur feuilles et chamans. Il est une évidence et je vais sans doute enfoncer les portes ouvertes mais il est impossible de produire en usine ce genre de produits qui ne se fabriquent pas à la chaîne pour être empaquetés, étiquetés et vendus aux profanes avec juste un mode d’emploi pour quelques euros.

Il est nécessaire de rappeler que le vodou est un système de croyance complexe orienté vers le culte des esprits et des ancêtres, Une poudre, une lotion, un mélange pour bains et frictions sont, avant toute chose, conduits et fabriqués dans un but précis pour la personne qui en fait la demande, pour un soin de l’âme ou du corps ou pour l’obtention d’un but précis. Le praticien effectue la conception en état de conscience modifié ou à l’issue d’un état de conscience modifié durant lequel le Lwa (esprit) invoqué pour la demande aura donné son aval et qui l’ aura, ainsi, guidé sur les éléments à incorporer.Il sont également un complément pour l’accompagnement spirituel (en introduisant les coutumes et traditions dans vie de la personne sollicitant vodou), ainsi que pour des demandes faites aux esprits (la poudre peut faire acte d’offrande).

Le commanditaire de ceux-ci doit avoir de son côté une participation active et comprendre, dans cette démarche spirituelle, l’appui des lwas invoqués à sa demande.

En effet ceux ou celles-ci sont la matérialisation d’une intention lancée, et la personne sollicitant l’intervention doit être dans la plus grande des cohérence vis à vis du support utilisé et son approche de ce dernier. Ces poudres et bains sont des mélanges complexes d’éléments (minéraux, végétaux, témoins corporels de la personne commanditaire, terre de cimetière, souffre, peau de serpent, os, poils d’animaux, et nombreuses autres choses), des mélanges bien souvent dictés par les esprits eux mêmes, des mélanges qui sont ensuite consacrés, valorisés dans le cadre de cérémonies bien spécifiques.

Mais le support ne sera qu’une partie bien évidement de la démarche car si on sollicite les esprits pour une aide, toute une hygiène spirituelle sera à adopter et le praticien guidera le consultant jusqu’à obtention du but recherché.

D’autres poudres et bains sont réalisés pour traiter une maladie, pour ré-harmoniser les énergies, pour enlever un mal et dans ce cas précis, les esprits ne sont pas forcément invoqués en appui (sauf pour les cas d’expédition et de contre expédition). Dans le cas d’un traitement l’opérateur trouvera les trésors que la terre mère offrent pour soigner la personne : plantes, racines, fleurs, pierre, parfums d’influences etc. Car les Oungans, Mambos et même Bòkòs dignes de ce nom ont des connaissances indiscutables en herboristerie, phytothérapie, lithothérapie et autres.

Certains supports (poudres, eaux et aussi wangas) sont également conçus pour nuire à une personne ou un groupe de personne, le commanditaire demande donc au praticien de concevoir une charge destinée à nuire à ses ennemis. Dans ce cadre là, le Bòkò avec l’appui de certain Lwas Petwo procède à la conception du support, et lorsqu’il s’agit d’une poudre ou d’une eau, ces dernières sont utilisées en complément d’un rite parallèle où l’appel à certaines entités est effectué.

Aussi, pour en revenir à cette personne à l’origine de mes propos que j’ai retranscris en début d’article, la seule chose que je puisse lui répondre, est qu’une poudre ne fera pas à elle seule tomber une personne amoureuse d’une autre.

J’aime souvent à rappeler à mes consultants que je ne suis pas commerçant, et que venir à Vodou de la même façon que l’on passe la porte d’un supermarché est forcément annonciateur d’échec dans la démarche car sans la foi, sans la conviction et sans le respect dû aux esprits ; Il est préférable de tenter la séduction par des moyens plus conventionnels.

PAPA LORAY GWONDÉ.

6 commentaires

  1. Flo

    Je vous ai rencontré l’été dernier, vous parliez vrai, j’ai aimé cette authenticité dans vos pratiques. Cette article reflète bien ce que vous êtes. Merci de mettre un peu de lumière dans ce couloir trop sombre. ❤

  2. Bel Fanm Kreol (Mambo Jacmel)

    L’orage grondait le soir de votre investiture, et votre nom vaillant vient de là… J’étais là! Je suis heureuse de vous retrouver.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s