GLOSSAIRE VAUDOU

Je me suis rendu compte chers amis lecteurs que je cite bien souvent des mots, ou des références sans en expliquer la signification et pour un non initié au Vodou je conçois qu’il peut être bien souvent difficile d’en comprendre le sens.

Donc aujourd’hui, je vous présente un petit glossaire pour vous aider à y voir un peu plus clair dans certains articles. Ce dernier sera régulièrement retouché pour y introduire de nouveaux mots utilisés dans les articles à venir.


Ayibobo: Acclamation rituelle qui ponctue la fin des chants rada ou exprime         l’enthousiasme religieux. L’exclamation est accompagnée parfois du bruit que l’on produit en frappant la bouche avec les doigts.

Acassan: Bouillie fort appréciée, préparée avec de la fécult de manioc et consommée avec du lait et du sucre.

Aguida: Archet dont on se sert pour battre le tambour « secondé de la batterie Rada.

Ago: Exclamation rituelle dont le sens est « attention! »

Aouessan: Sautoir en soie porté par les hounsi Kanzo.

Aïzan: Frange faite avec les fibres du palmiste (oreodoxa regia). L’aïzan a le pouvoir d’écarter le mal, c’est pourquoi, est porté par les initiés lorsqu’ils sortent de leur retraite. L’aïzan est souvent suspendue au linteau des portes du Houmfô, au poto mitan ou a d’autres objets sacrés. Il recouvre les offrandes.

Aïzan chiré: Effrangement rituel des feuilles du palmiste qui s’effectue au début d’une cérémonie. L’opération s’accompagne de chants de circonstance et se termine par le baptême rituel du talisman.

Akra: Beignet fait de farine de manioc ou de malanga.

Assein: Tige de fer surmontée d’un petit plateau rond. Il est planté devant l’autel et sert de support à des bougies. Au dahomey, où est l’assein représente les ancêtres, il est un accessoire du culte très important.

Asson: Hochet du Houngan et de la manbo, fait d’une calebasse recouverte d’un filet dans les mailles duquel sont prises des graines de porcelaine, des perles ou des vertèbres de serpent.

Assoto: Tambour de grande taille frappé par plusieurs tabourinaires qui dansent autour de lui. c’est un objet sacré dont la fabrication s’accompagne de longues cérémonies. Il est habité par un Lwa et donc pour cette raison est fréquemment habillé.

Atoutou: Boulette de farine brûlante que les initiés serrent dans leur main à la fin du boulé zin qui termine la période de réclusion.

Badji: Chambre du sanctuaire où se trouve l’autel des Lwa

Baka: Génie malfaisant. Serviteur des sorciers.

Banda: Danse de la catégorie Martinique qui est exécutée par les Lwa Gédés.

Baryè: Barrière en créole Haïtien. Entrée physique ou symbolique du domicile, du Houmfò.

Batterie: Terme qui désigne en Haïti les tambours orchestre.

Bohoum: Rite funéraire qui consiste à frapper avec des baguettes des calebasses recouvrant une écuelle pleine d’eau.

Bòkò: terme dérivé du fon Bokono (prêtre), il s’applique généralement à un houngan qui pratique la magie noire, mais est souvent employé pour désigner le praticien vodou. La notion de guérisseur ou de chamane est également très présente dans le terme Bòkò.

Boula: Le plus petit des tambours rada.

Boulayer: Tambourinaire qui bat le boula.

Boulé-zin: Cérémonie dans laquelle des pots en terre, dans lesquels on fait cuir des offrandes sont enduits d’huile et chauffés jusqu’au moment où l’huile s’enflamme. Le boulé-zin est une cérémonie polyvalente qui partie des rituels d’initiation, de consécration et des rites funéraires. Le feu est censé « chauffer » les Lwa et leur donner plus de force et de vigueur. On expose également les sacra aux flammes des zin.

Bossal: De l’espagnol bosal qui signifie « sauvage. indompté ». Ce mot s’applique aux Lwa qui se manifestent pour la première fois dans une personne et aux hounsi qui n’ont pas encore terminé leur initiation.

Canari: Grande jarre consacrée et cassée pendant les rites funéraires. Les débris du canari sont jetés dans un carrefour. le rite du « Casser canari » est répandu surtout dans le Nord d’Haïti.

Caprelata: Charme magique.

Caprelateur: Magicien qui prépare le Caprelata.

Cassave: Galette de Manioc.

Chapiteur: Individu (souvent un Bòkò) qui pratique la divination en interprétant un passage d’un livre pieux, choisi au hasard.

Chwal: Forme créole du mot « cheval ». Personne possédée par un Lwa.

Clairin: Rhum blanc bon marché.

Croisignin: Littéralement « croix-signer ». Tracer avec de la farine ou toute autre substance une croix sur un objet rituel ou une personne.

Caye: Mot créole signifiant maison.

Caye-Mistè: Maison des esprits ou Lwa. Synonyme de Houmfò ou sanctuaire.

Chansi: Hochet en fer blanc.

Dahomey-z’épaules: Danse rapide qui s’exécute, le haut du corps droit, avec des rotations d’épaules suivant le rythme des tambours.

Divino: Devin. houngan ou Manbo spécialisé dans la divination.

Djévo: Chambre d’initiation.

Dossa: Fille née après des jumeaux.

Dossou: Enfant né après des jumeaux.

Eau-sirop: Mélange fait avec du sirop de batterie (tiré de la canne à sucre) et de l’eau.

Escorte: Groupe de Lwa qui accompagne un lwa important. Ce mot à parfois le sens de « famille » de Lwa.

Engagement: Pacte qui lie une personne à un esprit (bien souvent malfaisant)

Govi: Cruche en terre cuite dans laquelle on fait descendre les Lwa et qui contient des esprits.

Gros-bon-ange: Une des deux âmes que chaque individu porte en lui.

Houngan: Prêtre Vaudou.

Hounsi: Homme ou femme qui a passé par les rites d’initiation et qui assiste le Houngan ou la Manbo.

Hounsi Kanzo: Hounsi qui a passé par les rites d’initiation.

Hountò: Esprit des tambours et aussi le plus grand des tambours de la batterie rada.

La-place: Titre que porte dans un confrérie Vodou, le maitre des cérémonies. Armé d’un sabre ou d’un coupe-liane, il conduit les processions, rend les honneurs aux Lwa et assiste l’officiant.

Lwa: Esprits dans le Vodou.représentés comme les 401 forces de la nature et multiples facettes de Olohoum.

Lwa Racine: Esprit ancestral hérité d’une famille.

Macoutte: Sacoche en feuilles de latanier.

Manbo: Prêtresse du Vodou.

Mangè: Offrandes de nourriture.

Mangè-dyo: Offrandes utilisée dans les rites de consécration. Elle consiste en patates, ignames, malangas, mirlitons, maïs moulu, le tout mélangé et arrosé de sirop et d’acassan. On se sert aussi, dans les rites de sacralisation, de maïs, de cacahuètes grillées et de morceaux de cassaves.

Mangè Guinin: Nourriture offertes aux Lwa rada. Le magè-Guinin ne diffère pas du Mangè dyo.

Mangè Lwa: Cérémonie destinée à nourrir les Lwa auxquels on offre des nourritures diverses.

Monter: Ce verbe est employé dans la possession lorsqu’on parle d’un lwa qui descend sur un fidèle.

Nago: Nom que les Fons donnent aux yoruba.

Nom Vaillant: Nom rituel donné à un houngan ou à une Manbo à la fin de son initiation.

Ogan: Cloche en fer à battant exterieurs. l’ogan peut être un morceau de fer que l’on frappe avec une tige en métal.

Pé: Autel en maçonnerie dans un sanctuaire. On y dépose les cruches sacrées, les pierres des esprits, leurs attributs et les accessoires du Houngan ou de la Manbo. C’est sur le pé que l’on place les offrandes faites aux divinités.

Péristyle: Annexe du Houmfò ayant l’aspect d’un grand hangar ouvert sur les côté. C’est là que ce déroulent presque toutes les cérémonies Vodou et qu’ont lieux les danses rituelles.

Pititt-fey: « Petite feuille ». Membre d’une société Vodou.

Potomitan: Pilier situé au centre du péristyle et considéré comme le chemin des esprits. C’est un objet éminemment sacré.

Pot-tèt: Pot contenant les cheveux, les poils et les ongles…  d’un initié.

Rada: Nom dérivé de la ville d’Allada au Dahomey. Nation de Lwa, rituel suivi pour les Lwa de cette catégorie.

Ranger: Verbe employé pour désigner l’action d’ensorceler un objet.

Repozwa: (Reposoir) Arbre ou tout autre emplacement où un Lwa est censé résider.

Roumbler: Appeler les Lwa par des battements de tambours.

Ségond: Tambour moyen de la batterie Rada.

Service: Cérémonie en l’honneur des divinités Vodou.

Ti-Bon-Ange: Une des deux âmes de chaque individu.

Vèvè: Dessin symbolique représentant les attributs d’un Lwa, que l’on trace sur le sol avec de la farine de maïs, de la cendre, du marc de café ou de la brique pilée.

Vlabindingue: Membre d’une société secrète de sorciers.

Yanvalou: Danse effectuée, le corps penché en avant, les mains posées sur les genoux pliés et qui s’accompagnent d’ondulation des épaules.

Zobop: Membre d’une société secrète de sorciers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s